ERREUR MEDICALE

erreur  

Les victimes d’une faute médicale d’un professionnel ou d’un établissement de santé ont le droit à la réparation de leur préjudice. En effet, la loi « Kouchner » du 4 mars 2002 a reconnu le droit à l’indemnisation des victimes d’un accident médical même non fautif ou d’une infection nosocomiale.

puce-lammens PROCÉDURE :

Le dossier médical de la victime doit être examiné par un avocat et éventuellement avec un médecin spécialiste avec qui il travaille pour pouvoir évaluer au mieux le préjudice de la victime.